Pierre Hébert

HÉBERT Pierre

Numéro 3

Artiste indépendant dont le travail cinématographique a pris une ampleur multidisciplinaire (performances d’animation en direct avec des musiciens, installations vidéo, collaborations avec des chorégraphes, dessin, et actions sur le web), Pierre Hébert a réalisé plus de quarante films dont trois longs métrages (La Plante humaine, 1996, Le Film de Bazin, 2017, Le mont Fuji vu d’un train en marche, 2021). Il a travaillé à l’Office national du film du Canada de 1965 à 1999. Il écrit également sur le cinéma (L’Ange et l’Automate, 1999, Corps langage, technologie, 2006, Toucher au cinéma, 2021). Il a été récipiendaire, en 2005, du prix du Québec Albert-Tessier pour l’ensemble de son œuvre et, en 2018, d’un doctorat honorifique de l’Emily Carr University of Art and Design de Vancouver.